Best of Bouaké

Samedi, 06h du matin, nous embarquons dans le vol 1911GA01 de la compagnie AVS, en partance pour Bouaké (ne googlelisez pas la compagnie, c’est juste une compagnie routière oh, lol !).

Durant tout le voyage, je lutte contre mon esprit qui ne veut laisser mes yeux se fermer. En effet, c’est mon premier voyage sur Bouaké et je dirais même mon premier voyage en direction de Bouaké et des villes la précédant ; je suis donc prise entre la honte de ne pas connaitre mon pays et la stupéfaction de voir le retard en matière de développement des villes de l’intérieur.

Les yeux prenant souvent le dessus, finissent par se soumettre à mon cerveau qui tourne à cent à l’heure, en pensant à ce qui doit être fait, au défis à relever, aux foutaises que les politiciens nous racontent lors des campagnes, et surtout au fait que nous ne pensons jamais à faire ce truc fou qui est de faire le tour de son pays avant de penser à faire le tour du monde.

En route je ne peux prendre de photos car je me demande bien ce que vont penser les gens dans le car ; certains se diront que je viens certainement d’un autre pays (lol), ils n’ont pas tort car en vrai c’est d’une autre planète que je viens pour ne pas connaitre Bouaké et pire même, Yamoussoukro ; ah moi aussi deh, mais allô quoi ?

11h et quelques poussières, me voilà à Bouaké. Enfin j’y suis, après toutes les danses que la route a infligées à mes reins. Oui j’ai réussi, je suis à Bouaké (quel exploit ! rires).

Cap mis sur le Campus 2 pour le BEST (Bouaké E-School Time), organisé par l’Agence E-Voir. Ce séminaire se déroulant sur 2 jours a permis aux jeunes étudiants du campus de Bouaké d’avoir des notions sur l’internet et tout ce qui va avec (Community Manager, Bloggeur, etc).

Malgré que je n’y sois venu qu’au deuxième jour, j’ai réellement appris beaucoup de choses. Mais je retiens deux choses qui m’ont le plus touchées dans l’intervention des speakers. La première qui me vient de tata Edith Brou connue au BEST pour le « check, check », est qu’il faut donner pour recevoir « give to get more ». Cette phrase si simple est pour moi la clé de toute chose et le sens de la vie, car si on ne cède rien, on ne nous cédera rien et les choses que nous gardons si précieusement finiront par vieillir et nous avec.

La deuxième est qu’il faut être passionné. Je le dis et je ne cesserai de le dire, la passion est la seule chose qui nous pousse à aller de l’avant car lorsqu’on aime ce qu’on fait, on est prêt à tout pour que cette chose avance, que les objectifs soient atteints, et ce malgré les difficultés. Quand on est passionné, on ne laisse pas les obstacles nous évincer mais on les transforme plutôt en opportunités. La passion c’est le secret de tous ceux qui ont un impact réel dans leur domaine et dans le monde.

Je suis toujours en admiration quand j’ai la chance de participer ou d’assister à des événements comme le BEST car j’y trouve des personnes vraiment sympathiques, sans façon, humbles, prêtes à aider les autres, à partager ce qu’elles savent sans rien attendre en retour.

Ce BEST m’a permis de connaitre de nouveaux « vieux-pères » et « vielles-mères » très dangereux. En les écoutant dans leurs interventions et les discussions, j’ai réalisé que je ne suis pas la seule amoureuse de mon pays, je ne suis pas la seule à avoir mal quand les gens se permettent de raconter des sottises à la population.  Ils ne conjuguent qu’au temps « passion » et avec les pronoms « give to get more ».

Ce fut donc un week-end très enrichissant pour moi ! Et pour ceux qui diront que je ne me repose pas alors que je suis en stage et je fais un long voyage pour juste 1 jour, sachez que la fatigue est un prétexte pour ne rien faire, c’est juste une question de volonté. Si vous ne voulez rien faire, vous ordonner ainsi à votre corps de rester lourd et fatigué. En fait tout ce passe dans la tête ; mais bon, ça c’est un autre débat.

Alors bonne continuation à l’agence E-Voir et vivement le GEST, le VEST et pourquoi pas le FEST (coucou Cyriac Gbogou).

 

3 commentaires sur “Best of Bouaké

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :