Leur vie, mon cauchemar super excitant !

Lundi 22 juillet, 5h du matin je suis débout m’apprêtant à quitter Abobo pour Vridi.

Me voilà en veste, pantalon et talons, sac en main prête à rentrer dans le monde des professionnels, me voilà en route pour mon stage.

Stressée ou impatiente, tête en l’air, je me souviens que j’ai oublié ma pièce à la maison alors que je suis à Adjamé. Et donc je suis obligée d’appeler  pour qu’on me l’apporte. Vraiment ce n’est pas de chance, moi qui ne voulais pas arriver en retard pour ce premier jour, ça gâche tout.

Après près de 40 minutes d’attente, on me fait parvenir ma pièce d’identité et je file pour Vridi. J’ai finalement 5 minutes de retard mais heureusement pour moi, le patron ne nous a pas encore reçus pour nous montrer nos services.

Je suis finalement au service comptabilité de l’entreprise et la première semaine je la passe à la trésorerie.

Je rejoins donc mon maitre de stage à 10h pour commencer le travail.

J’ai l’impression d’être la seule en veste, mais qui m’a dit de la mettre ? Et ces talons qui n’en finissent pas avec le bruit ? Ah ! Que demain arrive vite comme ça finit les talons et autres, lol !

De la lutte pour rester éveiller et les descentes pour les photocopies et autres commissions, je ne sais où mettre la tête.

A peine le premier jour terminé que je me sens épuisée, vidée de mes forces. Mais comment est-ce possible ? Moi qui ne fais même pas grand-chose je suis déjà fatiguée alors que c’est leur vie à eux.

En effet, tous les travailleurs font pire que moi, je ne vous apprend rien. Prenons le cas d’un travailleur qui vit à Abobo comme moi.

Il se réveillera à 5h ou bien 4h, fera 1h30 ou 2h en route avant d’arriver au boulot qui commence à 7h 30. Il travaillera jusqu’à 17h et n’aura que 1h30 de pause. Enfin il  rentrera chez lui vers 20h à cause des embouteillages emmerdant d’Abidjan.

Le lendemain il fera encore le même circuit jusqu’au vendredi ou samedi pour certains. Et ce,  durant au moins 20 ans.

Un vrai cauchemar !

Passer tout le temps à faire les mêmes choses qui nous fatiguent. Je me demande comment ils arrivent à allier cette vie professionnelle infernale à leur vie sociale. Quand on finit une telle semaine on veut juste reposer son corps dans le calme et profiter d’un moment sans boulot.

Hors il y a la famille, les amis qui ne comprennent pas forcément que quand on ne leur rend pas visite ou qu’on manque certains événements, c’est parce que notre corps dit deedeet*, pas bougé, lol !

Un réel cauchemar pour moi, j’en ai que pour un mois et je me demande si tous mes plans de poulets piqués et autres piqués pourront se réaliser car mine de rien je n’ai que Samedi et Dimanche dans la semaine. Quand est ce que je me reposerais ? Quand est ce que je verrai mes amis ? Quel temps pour mes projets perso ? Je comprends donc par ricochet pourquoi certains travailleurs ne pensent pas à entreprendre (j’ai rien dit oh).

Image

J’exagère surement, oui, ils sont habitués, je suis sûr qu’ils ne sentent presque pas la fatigue, rires, et après tout, ils ne vivent pas tous à Abobo. Peut-être que je devrais déménager ? lol ! Oui comme ça je verré tout en rose.

Cependant c’est vraiment super excitant de travailler en entreprise, de voir comment se fait pratiquement ce qu’on apprend en cours. C’est très intéressant de découvrir la vie professionnelle qui n’est rien d’autre que ma vie future ou du moins ma vie tout court. Ça fait plaisir de voir que tout ce qu’on pensait être du chinois est en réalité du Nouchi je veux parler bien sûr de tous ces chiffres et codes de comptabilité qu’on ne comprenait pas qui sont vraiment très simples.

Je passe donc de superbes journées hormis la fatigue et le sommeil qui me font oublier souvent mon maître de stage, rires !

Alors bonne continuation à moi et que la pluie d’Abidjan me laisse un peu tranquille (ayyyaaa) !

*deeedeet : expression wolof voulant dire NON

*Nouchi : langage ivoirien.

crédit photo: florette-family.over-blog.com 

Un commentaire sur “Leur vie, mon cauchemar super excitant !

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :