Vacances à l’étranger!

14H, me voilà à l’aéroport prêt à embarquer pour passer deux mois de vacances à l’extérieur.

La première interrogation survient au check-in, je dois remplir une fiche et je me demande  si je dois mettre Sénégal ou Côte d’Ivoire comme pays de résidence.

En effet, je suis ivoirienne pure et dure, j’y suis née et j’y vivais jusqu’il y a un an, mais cette année je l’ai passée à Dakar. J’y suis pour les études et j’y serai pendant encore quelques temps.

Je finis par mettre Abidjan comme lieu de résidence, c’était surement dû à la hâte d’être avec les miens !

17H, notre avion décolle, je dis au revoir à ma ville d’accueil et bonjour à Babi (Abidjan).

De là-haut je peux admirer ma petite, belle et chaleureuse  ville Dakar, je me dis à cet instant que ses chaleurs ne vont pas me manquer, mais surement le thiébou djeune* (lol).

Nous prenons de la hauteur et Dakar commence à s’éloigner.

Image

Je repense à tout ce que j’y faisais, à l’ambiance dans laquelle je vivais, cette grande indépendance que j’ai acquise sera-t-elle la même à Abidjan ?

Cette habitude de dormir tard que j’ai développée va-t-elle être possible là-bas ?

Oui Abidjan est désormais là-bas et non ici, bizarre mais je réalise que ma ville à présent c’est Dakar. Etrange mais Abidjan n’est rien d’autre qu’un endroit de séjour, le temps de changer d’air avant la rentrée académique.

De la joie je passe à l’appréhension, les interrogations et les remarques sont à un point où je n’arrive plus à me réjouir.

Je me demande si les autres ne penseront pas que j’ai trop changée, vivre seule dans un autre pays transforme.

Est-ce qu’en me voyant avec mon ordi et les écouteurs dans les oreilles, ils ne penseront pas que je suis devenu individualiste ? Mais ce n’est pas ma faute, étudiant à l’étranger, sans télévision, nous n’avons d’autre choix que d’être tout le temps sur Internet ou avec les écouteurs, regardant des films ou écoutant la musique, je suis habituée.

Il y a d’autres qui me diront surement que j’ai changé d’accent, mais bon on ne fait pas exprès de parler autrement, à force de côtoyer différentes nationalités on commence à copier sans s’en rendre compte.

Le temps aussi me suscite des migraines. La nuit tombe trop vite à Abidjan, c’est grave pour nous les noctambules de Dakar car en générale c’est à 20h que le soleil se couche ; et donc nous pouvons facilement nous endormi à 2h ou 4h du matin, pour nous réveiller à 10h.

Je n’eus même pas le temps de répondre à ces préoccupations que la belle ville éclairée, Abidjan, se présenta à moi. Scintillante, plus que jamais splendide, décor féerique qui me fit tout oublier à part le fait que je suis de nouveau aux sources, j’y suis, dans mon monde à moi !

Image

Quelle joie de rentrer chez soi !

Quel bonheur de retrouver ses parents !

Quel air si pur !

Cap mis sur la maison, je ne pus m’empêcher de parler de Dakar, de faire des comparaisons. Cyriac s’est surement demandé pourquoi est-ce que je ne la fermais pas (lol) !

Je parlais de Dakar en disant chez moi à Dakar, et je disais chez vous à Abidjan ; c’est peut être exagéré de ma part car après tout je n’ai fait que 10 mois à Dakar, mais c’est devenu mon chez moi.

Je finis par admettre ce que je refusais d’accepter ; je passe juste deux mois à l’étranger.

Comme tout le monde je change juste de décor.

Je suis à l’étranger, ne veut pas dire que je suis devenu sénégalaise mais je veux juste dire que quoi que je fasse ici (ou là-bas) à Abidjan, je serai un peu étrangère à certaines choses.

Image

Aussi les gens trouveront toujours que quelque chose a changé et c’est le cas, car j’ai beaucoup évoluée.

Je ne prétends pas que je me suis totalement adaptée à Dakar mais je veux juste montrer qu’on est étranger partout, même chez soi, tout dépend des circonstances !

Alors, bonnes vacances à moi et à bientôt Dakar !

Image

 

* le thiébou djeune est un plat sénégalais, c’est du riz au poisson avec des épices.

3 commentaires sur “Vacances à l’étranger!

Ajouter un commentaire

  1. bonne vacance à toi et tu es chez toi à Abidjan,les choses n’ont pas changé au contraire elles ont plut tôt évolué dans le bon sens

  2. Au sénégal surement t’es ivoirienne et une fois en cote d’ivoire tu sera la sénégalaise
    t’as parfaitement raison on est tous des étrangers partout

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :